Et oui, parce qu’aux premiers abords, sans parler japonais, peu de petits jobs sont accessibles : donner des cours de français,  devenir model/figurant dans des agences de modeling pour étrangers, faire du baby sitting pour des expatriés, …?
Alors tout en continuant les leçons de japonais à fond, sans lâcher la motivation et la volonté de travailler dans son domaine à soi, on plante des petites graines, encore et encore,  à droite, à gauche, et on attend de voir laquelle commencera à pousser la première.

Pour en voir plus, c'est par ici !

-> http://morgane-boullier.com
-> http://survolerlemonde.tumblr.com
-> 
https://www.facebook.com/morganeboullier.art