Et oui, parce que sans téléphone, et du coup sans GPS, c’est bien (bienbienbienbienbien) compliqué de trouver une adresse à Tokyo. 
Alors avant chaque rendez vous, on prévoit un petit peu d’avance (2 heures), un téléphone avec de la batterie, et un peu d’argent pour prendre un café (ben oui, au cas où).